4 gâteaux incontournables de la gastronomie française

En France, les maitres pâtissiers bénéficient d’un écho plutôt favorable auprès de la clientèle du fait de la qualité de leur travail. Ainsi, la majorité des pâtisseries (desserts et autres gâteaux) sont généralement appréciées non seulement pour leur goût unique, mais aussi pour les efforts consentis pour en améliorer la présentation.

Certaines personnes se laissent donc volontairement tenter par de toutes nouvelles expériences gastronomiques, pendant que d’autres sont séduites par ces classiques de la pâtisserie qui de tout temps, ne cessent de susciter convoitise et envie. Voici quelques incontournables :

Gâteau au yaourt

Il s’agit peut-être du gâteau qui possède la recette la plus simple. L’une des explications est qu’il peut prendre la forme qui vous correspond le mieux (gâteau au yaourt moelleux, gâteau au yaourt pomme, gâteau au yaourt au chocolat, gâteau au yaourt marbré, etc.)

Gâteau l’Opéra

Créé par Cyriaque Gavillon, ce gâteau de 1955, revisité en 2013 par Yann Brys est un classique de la gastronomie française. Fondant à souhait, il est composé de biscuits Joconde, de café, de crème, de sirop de rhum et de chocolat. L’Opéra a fait et continue encore de faire le bonheur de tous les fans, ainsi que de la maison Dalloyau. Vous pouvez le réaliser chez vous à la maison de fort belle manière. Pour cela, il suffit de disposer du nécessaire à la préparation.

Baba au rhum

Il s’agit d’une recette très ancienne de la maison Stohrer Géraldine Martens. À l’origine, il était appelé l’Ali Baba, en référence aux « Mille et une Nuit ». Le gâteau tel que présenté était juste composé d’une brioche sèche, de crème pâtissière, de raisins, de fruits secs et de vin de Malaga pour mariner le tout.

Sous sa forme actuelle, il en existe plusieurs versions. Vous aurez le choix entre l’Ali Baba, le Baba au rhum nature ou le Baba au rhum garni de crème chantilly.

Le Paris-Brest

Le nom de cette pâtisserie aurait été inspiré par la course cycliste du même nom créée en 1951. Ainsi, sa forme en roue de bicyclette serait l’ultime coup d’œil à cette discipline. À l’origine, la popularité de ce gâteau créé en 1910 par Louis Durand, résidait donc dans le fait de son rapprochement avec cette célèbre course.

Depuis, on a constaté bien des changements au niveau de sa structure, ainsi que de la recette. Sous sa forme actuelle, la paternité du Paris-Brest est attribuée à Philippe Conticini qui a totalement réussi à le sublimer.

Laisser un commentaire